Auteur Sujet: définition intermittence  (Lu 4103 fois)

Hors ligne chikizimo

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 89
définition intermittence
« le: 10 décembre 2013, 11:03:04 »
je trouve pas ça très claire cette notion d'intermittence
je ne trouve pas ça très claire non plus cette notion d'agrément "jusqu'à"

je m'explique
pour moi la notion d'intermittence était directement rattaché a "maison secondaire" donc un passage de 0 à XX EH sur un période de l'année
récemment je publie un post (dans la rubrique filière agréée) dans lequel on me répond qu'un passage de X à XX EH est considéré comme de l'intermittence si écart important entre X et XX EH
or certains agréments expliquent clairement une possibilité d'accueil "jusqu'a" XX EH

mes questions:

existe t il une définition sur ce qu'est l'agrément (je suis quasi sur que non mais bon)? si non y'a t'il un projet de complément la dessus?

un agrément jusqu'à XX EH veut il dire agrément de 1 à XX EH? veut il dire ok de 1 à XX EH mais en alimentation constante?

réglementairement parlant a t'on le droit de déconseiller la pose d'une MS non agréée intermittence sur un cas de 2 à 18 EH? en tenant compte des éléments ci dessus?

merci

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 424
  • Je suis: BE
Re : définition intermittence
« Réponse #1 le: 10 décembre 2013, 11:12:30 »
Je ne sais pas pour l'aspect réglementaire, mais au niveau technique, une filière non agréé pour l'intermittence (essentiellement les boues activées et cultures fixes aéré) fonctionneront mal si tu passes de 1 à 4. de 1 à 2  ça peut aller, mais au delà, les bactéries ont pas le temps d'évoluer assez vite pour traiter la pollution des premiers jours.

Les filières agréées intermittences fonctionnent essentiellement avec une filtration (poudzolanne, gravier, coco, ...) ce qui permet, même si là encore les bactéries ont un temps adaptation à la nouvelle charge, d'avoir au moins l'action de filtration physique. Mais même les filières agréées "intermittence" fonctionnent moins bien après une forte augmentation de charge. 

Hors ligne dispoanc

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 304
  • DISPOANC
  • Je suis: BE
Re : définition intermittence
« Réponse #2 le: 10 décembre 2013, 11:24:43 »
existe t il une définition sur ce qu'est l'agrément (je suis quasi sur que non mais bon)? si non y'a t'il un projet de complément la dessus?
je ne comprends pas très bien ta question; si celle-ci porte sur la définition de l'intermittence, non il n'y en a pas dans l'arrêté.

un agrément jusqu'à XX EH veut il dire agrément de 1 à XX EH? veut il dire ok de 1 à XX EH mais en alimentation constante?
Dans l'autre topic, on avait conseillé de contacter directement un constructeur (qui possède une filière où il y a indiqué le fameux "jusqu"à") à ce sujet. Est ce que quelqu'un l'a fait? Je pense que la réponse pourrait être très intéressante.

réglementairement parlant a t'on le droit de déconseiller la pose d'une MS non agréée intermittence sur un cas de 2 à 18 EH? en tenant compte des éléments ci dessus?
bonne remarque. Moi je ne pense pas que tu puisses la déconseiller si la station est réglable (ou un truc comme ça). Toujours pareil : faut voir la notice technique et avis constructeur.
si la station n'est pas réglable, faut voir de quel type de station il s'agit...


Contacte un constructeur et tiens nous au courant.

Hors ligne Au gallo!

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 474
Re : définition intermittence
« Réponse #3 le: 11 décembre 2013, 09:30:35 »
Pas de définition de l'intermitence, de 1 à X ça veut bien dire de 1 à X malheureusement d'après la FNCCR, et une microstation en alternance (agréée ou pas) c'est niet!
"Ça fait 30 ans que je pose des fosses, vous allez pas m'apprendre comment bosser!"
Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées etc...

Hors ligne chikizimo

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 89
Re : définition intermittence
« Réponse #4 le: 11 décembre 2013, 09:36:04 »
Contacte un constructeur et tiens nous au courant.
j'ai eu contact un constructeur de MS culture fixée qui me dit qu'il n'y a aucun problème pr ce type de fonctionnement et que l'intermittence pour lui c'et du 0 à XX EH et que donc dans mon cas vu qu'il y a a bouffer au moins un peu toute l'année sa machine va le faire...
parti comme c parti je ne vais pas empêcher l'installation de ce type de MS mais je demande une attestation supplémentaire du constructeur concernant cette faculté d'adaptation de la MS

..., et une microstation en alternance (agréée ou pas) c'est niet!

oui en alternance avérée (0 à XX EH) c'est niet tt a fait d'accord, la question porte plus sur du 1 à X EH

Hors ligne L_DEN

  • Young member
  • *
  • Messages: 44
  • Qui peut le plus peut le moins
  • Je suis: Spankeur
Re : définition intermittence
« Réponse #5 le: 06 janvier 2014, 15:27:47 »
L'intermittence : caractère de ce qui est coupé d'interruptions.
Les constructeurs de systèmes agréés jouent sur ce mode de fonctionnement pour toucher le maximum d'usagers-clients. Pour nous, SPANC, je pense qu'il faut simplement se reporter sur l'agrément qui valide ou non le fonctionnement du système par intermittence.

Pour le "jusqu'à tant d'EH", il faut simplement reconnaître selon les agréments le type de système.
Par exemple, certaines micro-station peuvent fonctionner, avec le respect des normes de rejets selon les prescriptions de l'arrêté, avec un minimum de 4 EH jusqu'à 8 EH. Au delà, il faudra se reporter à une autre gamme ou un autre constructeur.....;

Hors ligne rk

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 863
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : définition intermittence
« Réponse #6 le: 06 janvier 2014, 15:33:01 »
L'intermittence : caractère de ce qui est coupé d'interruptions.

Certes mais la complexité de cette définition est la suivante : quel prorata présence/absence correspond à de l'intermittence? 
- être chez soi un jour sur 2 est-ce de l'intermitence? Pour ma part je suis chez moi du dimanche soir au vendredi soir... j'ai des interruptions fréquentes est-ce de l'intermittence?

Hors ligne dispoanc

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 304
  • DISPOANC
  • Je suis: BE
Re : définition intermittence
« Réponse #7 le: 06 janvier 2014, 15:43:15 »
L'intermittence commence t-elle au limite de l'absence partielle ou permanente...? ???

Hors ligne L_DEN

  • Young member
  • *
  • Messages: 44
  • Qui peut le plus peut le moins
  • Je suis: Spankeur
Re : définition intermittence
« Réponse #8 le: 07 janvier 2014, 08:14:13 »
Je pense qu'une absence commence lorsque le temps de décantation est supérieur au minimum requis pour un prétraitement correct. Qu'en pensez vous ?

Hors ligne Tigrou

  • Administrateur
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2 652
  • Je suis: Spankeur
Re : définition intermittence
« Réponse #9 le: 07 janvier 2014, 08:54:27 »
Donc 3 jours ???

T'as pas intérêt à partir en vacances alors !!!
Le général court cinq dangers:   Téméraire, il risque d’être tué. Lâche, il risque d’être capturé. Coléreux, il risque de se laisser emporter. Chatouilleux sur l’honneur, il risque d’être humilié. Compatissant, il risque d’être tourmenté. »

Hors ligne rk

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 863
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : définition intermittence
« Réponse #10 le: 07 janvier 2014, 09:01:21 »
Donc 3 jours ???

T'as pas intérêt à partir en vacances alors !!!

ou de partir lors d'un pont ^^

Hors ligne dispoanc

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 304
  • DISPOANC
  • Je suis: BE
Re : définition intermittence
« Réponse #11 le: 07 janvier 2014, 09:07:52 »
et alors faut travailler le WE !!!

Hors ligne Tigrou

  • Administrateur
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2 652
  • Je suis: Spankeur
Re : définition intermittence
« Réponse #12 le: 07 janvier 2014, 12:16:09 »
Vu l'augmentation des fonctionnaires à partir du 1er févier
vaut même pas le coup de travailler les WE !!!

 >:( >:(
Le général court cinq dangers:   Téméraire, il risque d’être tué. Lâche, il risque d’être capturé. Coléreux, il risque de se laisser emporter. Chatouilleux sur l’honneur, il risque d’être humilié. Compatissant, il risque d’être tourmenté. »