DISPO-ANC

TECHNIQUE => Filières "classiques" => Discussion démarrée par: Bete des Vosges le 01 juillet 2014, 15:30:34

Titre: FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Bete des Vosges le 01 juillet 2014, 15:30:34
Bonjour,

je suis un particulier, confronté à un dossier d'ANC pour une résidence secondaire.

Le bâtiment concerné est une maison d'environ 40 ans. L'assainissement a été jugé "non conforme" (et en effet ... il ne l'est pas  ;)) et nous devons donc, suite à l'acquisition de cette maison, nous mettre en conformité. Un bureau d'étude est venu et a préconisé une filière (FTE + filtre à sable vertical drainé). Parfait.

La question qui se pose maintenant est celle de l'implantation de cette filière.

La parcelle sur laquelle se trouve la maison est assez grande (1,7 h), et en pente modérée. Lorsque la maison a été construite, une plate-forme a été terrassée dans cette pente, afin de créer une zone horizontale pour placer la maison. En suivant la pente, nous avons donc en aval de la maison un "talus" qui descend rejoindre le niveau du terrain naturel. La distance "maison - bas du talus" est de l'ordre de 12 mètres. La hauteur du talus par rapport au sol autour de la maison est de 4 mètres.
Lorsque la maison a été construite et son assainissement réalisé, la question de la ventilation secondaire en sortie de fosse septique ne se posait apparemment pas. La question de la ventilation primaire ne se posait peut être pas non plus. En tous cas, je ne vois ni l'une ni l'autre déboucher en toiture.

Le bureau d'étude propose de placer la FTE en haut du talus et le filtre à sable en bas du talus. Dans cette configuration, la FTE serait à environ 7 mètres de la maison et le lit à sable à environ 15 m.

Au regard des préconisations actuelles et particulièrement du DTU 64.1, mettre en place les deux ventilations primaire et secondaire m'amènerait à faire circuler deux tuyaux de diamètre 100 en façade pour remonter en toiture.

Compte tenu de la présence de différents éléments (parking goudronné, terrasse, baie vitrée et autres balcons), la circulation de ces deux tuyaux ne pourrait pas se faire de façon directe. Leur cheminement serait très très tortueux. Pour tout arranger, cette circulation biscornue se ferait sur la façade "visible" de la maison, ce qui serait particulièrement dégradant pour l'esthétique du bâtiment..
Aller chercher l'autre façade supposerait un cheminement encore plus long, qui fasse le tour de la maison, passe sous une terrasse ... pour une longueur totale de plus de 25 mètres ...

J'ai donc proposé une autre solution : délocaliser la FTE en bas du talus, à proximité immédiate du filtre à sable, moyennant d'ajouter un bac dégraisseur en sortie de la maison, sur la canalisation "cuisine" (qui soit dit en passant débouche pour l'instant dans le regard des eaux pluviales  >:( ). Dans cette nouvelle configuration, la FTE serait à environ 12 m de la maison, le filtre restant à sa place (15 m de la maison).

Mon idée est que, dans cette nouvelle configuration, les ventilations primaires et secondaires de la FTE pourraient se faire au droit de la fosse, sans chercher à remonter sur la toiture. La FTE serait implantée dans une zone ventilée, les vents dominants (Ouest -> Est) entraînant les gaz issus de la ventilation vers une zone inoccupée (les prochains voisins sont ..... trèèèès loin, plusieurs km). La maison se situerait (très) légèrement en amont de la FTE par rapport à ces vents dominants. En cas d'absence de vent (on est dans les Vosges ... c'est rare !), les gaz issus de la FTE stagneraient éventuellement dans la zone située en bas du talus. Ils suivraient donc la pente, s'éloignant de l'habitation, pour s'étaler éventuellement dans une zone inoccupée également (prochaine habitation à plus de 600 m).

J'ai consulté mon SDANC sur cette proposition, leur réponse est plutôt évasive, faisant toujours référence à la "règlementation" qui demande de sortir la ventilation secondaire 40 cm au dessus du faît du toit ... et "ne conseillant pas" l'éloignement de la FTE.

Après ce long préambule qui, je l'espère, vous éclaire sur la situation, voici mes questions :


J'ai bien conscience qu'il n'existe certainement pas une réponse unique et que la proposition sort du cadre du DTU, mais là, franchement, je ne peux pas envisager de remonter en façade :(

Merci d'avance à tous pour vos réponses.

PhC.
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Tigrou le 01 juillet 2014, 15:59:37
Bonjour,

Bon personnellement (et je sais que certains ne seront peut être pas d'accord avec moi!!   ;) ;))

Placer la fosse en bas de talus pas de souci (d'ailleurs le terrassier sera peut être plus favorable que d'aller creuser à quelques centimètres d'un bord de talus !)

Ensuite le DTU précise que lors de rénovation les règles de l'art peuvent et doivent s'adapter aux contraintes existantes (parking et distance pour vous).

La réglementation ne précise pas que la ventilation doit être au dessus du  toit à 40 cm (seul le DTU le dit !!)
Cette dernière précise que la ventilation doit être en hauteur (sans plus de précision !) et ne gêner personne pour faire simple.

D'après vos dires perso je valide votre solution avec FTE en bas de talus et ventilation haute juste en sortie de fosse.
Une ventilation basse en entrée de fosse juste en amont ne servira pas à grand chose !!

Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: rk le 01 juillet 2014, 16:04:25
J'ai consulté mon SDANC sur cette proposition, leur réponse est plutôt évasive, faisant toujours référence à la "règlementation" qui demande de sortir la ventilation secondaire 40 cm au dessus du faît du toit ... et "ne conseillant pas" l'éloignement de la FTE.

dans l'absolu il n'a pas tord ^^

Pour la ventilation primaire vous pouvez la récupérer directement au niveau de l'habitation (ce sera toujours ca de longueur de gagné) le long d'une goutière et de la couleur de la façade elle sera quasi invisible et plus utile que collée à l'entrée de la fosse ;). Souvent sur de vieilles construction c'était un syphon "ouvert" posé sur une canalisation dans la salle de bain qui en faisait office...

Pour la ventilation secondaire elle a tout intêret à être plus haute que la ventilation primaire pour créer une dépression et faciliter l'extraction des gaz... et je conseille toujours un extracteur éolien (ca coute pas grand chose et ça aide pas mal) et, sauf si le DTU est inclus dans le règlement du spanc, rien n'oblige à la mettre au dessus du faitage.... par ailleurs pour une réhabilitation on peut toujours s'adapter a condition que celà ne gêne pas le fonctionnement.
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: dispoanc le 01 juillet 2014, 21:58:53
Bonsoir


A mon avis, pour que le SPANC accepte plus facilement cette proposition, il faudrait peut être reprendre contact avec le BE qui a fait l'étude et leur soumettre votre proposition.
Si le BE fait une 2ème copie que vous présentez au SPANC, celui-ci acceptera certainement plus facilement de déplacer la fosse toutes eaux. C'est aussi une histoire de responsabilité.


Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: JP4945 le 02 juillet 2014, 08:49:42
Bonjour,

Bon personnellement (et je sais que certains ne seront peut être pas d'accord avec moi!!   ;) ;))

Placer la fosse en bas de talus pas de souci (d'ailleurs le terrassier sera peut être plus favorable que d'aller creuser à quelques centimètres d'un bord de talus !)

Idem


Pour la ventilation primaire vous pouvez la récupérer directement au niveau de l'habitation (ce sera toujours ca de longueur de gagné) le long d'une goutière et de la couleur de la façade elle sera quasi invisible et plus utile que collée à l'entrée de la fosse

Idem

Je rajouterai que pour la ventilation secondaire, souvent je l'a fait remonter sur un poteau (très souvent en bois) d'environ 4m de haut. Je dis ensuite au propriétaire de faire pousser du lierre dessus ou de planter un arbre devant tout en faisant attention que la terminaison reste bien à l'aire libre.


Éventuellement l'ajout d'un extracteur (statique ou éolien) serait envisageable..

Obligatoire !!!
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Tigrou le 02 juillet 2014, 09:20:35
Attention l'ajout d'un extracteur statique n'est rendu obligatoire QUE si le SPANC l'a préconisé sur son rapport avec motivation de son installation.
réglementairement il n'est pas obligatoire.
Titre: Re : Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: JP4945 le 02 juillet 2014, 10:54:22
Attention l'ajout d'un extracteur statique n'est rendu obligatoire QUE si le SPANC l'a préconisé sur son rapport avec motivation de son installation.
réglementairement il n'est pas obligatoire.

???
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: fredocho le 02 juillet 2014, 13:12:29
Il voulait dire éolien, je pense.... :-[
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Tigrou le 02 juillet 2014, 13:38:55
Non extracteur statique je confirme !

D'ailleurs mon raisonnement marche aussi avec l'extracteur éolien.

Rien dans l'arrêté n'oblige à poser cet appareil sauf préconisation motivé du SPANC (ou avis d'agrément)
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Bete des Vosges le 02 juillet 2014, 20:36:04
Bonsoir,

merci à vous tous pour ces réponses. Dans l'ensemble, c'est encourageant :)

Si j'essaye de résumer : moyennant de mettre en place un bac dégraisseur sur la canalisation de sortie de cuisine (évier, lave-vaisselle, lave-linge), je peux déplacer ma FTE et la faire poser en bas de talus, à proximité de son FASVD, qu'elle alimentera toujours par écoulement gravitaire.

Là-dessus, y'a visiblement consensus. Le SDANC "ne conseille pas" (sic) l'éloignement de la fosse en raison du besoin d'entretien minutieux du bac dégraisseur et des risques de colmatage. Ils ont raison, mais j'interprète leur message comme "c'est pas conseillé, mais pas interdit non plus", ce qui va dans le même sens que vous tous :)

Pour la ventilation, j'avoue que ça reste moins clair pour moi ... :-[

La ventilation secondaire doit être dotée d'un extracteur. Ce point est acquis, j'en mettrai un, statique ou éolien, selon le type que vous jugerez le plus approprié ;)

Il subsiste pour moi un flou total sur le positionnement de l'entrée de la ventilation primaire et celui de la sortie de la ventilation secondaire.

Je vais reprendre les parties de vos réponses qui me font me poser d'autres questions dans des commentaires dédiés à chacun.

Merci encore pour votre aide.

PhC.
Titre: Re : Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Bete des Vosges le 02 juillet 2014, 20:44:42
Cette dernière précise que la ventilation doit être en hauteur (sans plus de précision !)

C'est là qu'est l'os !


[...] et ventilation haute juste en sortie de fosse.
Une ventilation basse en entrée de fosse juste en amont ne servira pas à grand chose !!

J'avoue ne pas comprendre. "une ventilation haute en sortie de fosse" signifie une ventilation secondaire dont la sortie se trouve en hauteur ? Mais à quelle hauteur ?

Quand à "Une ventilation basse en entrée de fosse juste en amont ne servira pas à grand chose !!", là, je suis totalement largué. Est-ce que ça signifie que la ventilation primaire en entrée de fosse ne sera pas efficace si elle est placée au sol ? Mais pourquoi diable ? Ce n'est qu'une prise d'air ! Je ne comprend pas pourquoi cette entrée d'air devrait se trouver à un endroit précis ! Du moment que l'air rentre ....

PhC.
Titre: Re : Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Bete des Vosges le 02 juillet 2014, 20:52:01
Je rajouterai que pour la ventilation secondaire, souvent je l'a fait remonter sur un poteau (très souvent en bois) d'environ 4m de haut.

A quoi correspond cette hauteur de 4 mètres, qui revient d'ailleurs assez souvent dans les forums, et qui est aussi celle que m'a donné le monsieur de la société de pompes à m... avec qui j'avais aussi discuté de ce problème.

Est-ce la hauteur minimale de la colonne d'air qui permet d'amorcer un phénomène de tirage  ??? ?

Ou est-ce une hauteur globalement jugée suffisante pour essayer de repousser les odeurs à distance des éventuels terriens qui passeraient dans le secteur ?

PhC.
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Tigrou le 02 juillet 2014, 23:28:55
Effectivement ces histoires de noms de ventilations ça complique !

Alors pour résumer et éviter de vous embrouiller :

Ventilation primaire = ventilation en amont de la fosse.
Celle-ci est normalement placée sur la chute de colonne des WC (c'est à dire sur le tuyau situé dans l'habitation et servant à évacuer les eaux vannes).
Elle doit remonter au niveau de la toiture et finir sur une chatière au minimum.
Elle ne sert qu'à éviter la décompression des siphons des différents appareils sanitaires lorsque vous tirez la chasse d'eau, afin d'éviter toute remonté d'odeur.
Donc si vous la placez juste avant la fosse toutes eaux, elle n'aura pas cet effet escompté !

Ventilation secondaire = ventilation en aval de la fosse.
Elle sert à évacuer les gaz de fermentation produits dans la fosse.
Son efficacité est accrue avec un extracteur et avec la présence de vents dominants.
Son placement en hauteur permet aussi de profiter d'un maximum d'effet des courants aériens.
Pour la hauteur de 4 mètres. Voir explication ci-dessus mais rien d'obligatoire. Pas besoin aussi d'aller chercher une hauteur importante, le gains entre présence de vents dominants et extraction des gaz n'est pas forcément proportionnel (en effet les gaz à extraire sont principalement lourds et difficile à évacuer d'où l'utilisation d'un extracteur statique ou éolien).

En espérant avoir été plus clair.

Bonne soirée

Tigou
Titre: Re : Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: rk le 03 juillet 2014, 08:15:11
Je me permets de compléter le message de Tigrou sur la ventilation secondaire :
Pour la hauteur de 4m ca fait "au dessus" du 1er étage (grosso modo)... ce qui évite d'avoir les odeurs dans les pièces...

Ensuite côté "physique" on a la ventilation la plus haute qui a tendance à aspirer l'air (la pression a son sommet étant le côté où la pression est la plus plus faible)... donc plus la ventilation secondaire est haute moins il y a de risque de remontée d'odeurs... l'extracteur éolien augmente cet effet dépression et permets d'extraire encore plus de gaz.
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Tigrou le 03 juillet 2014, 09:08:34
+1

merci pour le complément !!

 :D
Titre: Re : Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Bete des Vosges le 03 juillet 2014, 20:43:42

Ventilation primaire = ventilation en amont de la fosse.
[...]
Elle ne sert qu'à éviter la décompression des siphons des différents appareils sanitaires lorsque vous tirez la chasse d'eau, afin d'éviter toute remonté d'odeur.
Donc si vous la placez juste avant la fosse toutes eaux, elle n'aura pas cet effet escompté !

Ventilation secondaire = ventilation en aval de la fosse.
Elle sert à évacuer les gaz de fermentation produits dans la fosse.
Son efficacité est accrue avec un extracteur et avec la présence de vents dominants.
Son placement en hauteur permet aussi de profiter d'un maximum d'effet des courants aériens.
Pour la hauteur de 4 mètres. Voir explication ci-dessus mais rien d'obligatoire. Pas besoin aussi d'aller chercher une hauteur importante, le gains entre présence de vents dominants et extraction des gaz n'est pas forcément proportionnel (en effet les gaz à extraire sont principalement lourds et difficile à évacuer d'où l'utilisation d'un extracteur statique ou éolien).

En espérant avoir été plus clair.

Bonsoir,

c'est très clair, merci beaucoup.

PhC.
Titre: Re : Re : Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Bete des Vosges le 03 juillet 2014, 20:45:56
Je me permets de compléter le message de Tigrou sur la ventilation secondaire :
Pour la hauteur de 4m ca fait "au dessus" du 1er étage (grosso modo)... ce qui évite d'avoir les odeurs dans les pièces...

Ensuite côté "physique" on a la ventilation la plus haute qui a tendance à aspirer l'air (la pression a son sommet étant le côté où la pression est la plus plus faible)... donc plus la ventilation secondaire est haute moins il y a de risque de remontée d'odeurs... l'extracteur éolien augmente cet effet dépression et permets d'extraire encore plus de gaz.

Bonsoir,

dans mon cas, remonter la sortie de VS rapprocherait la sortie des fenêtres  :(
La physique ne m'arrange pas sur ce coup là  :'(

Merci en tous cas.
PhC.
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Tigrou le 03 juillet 2014, 20:59:36
Il y a aussi une autre règle qui n'a pas été donnée.
Règle technique et non inscrit sur un arrêté
mais à respecter quand même

Les ventilations primaire et secondaire doivent être séparée d'au moins 1 mètre !
Sinon risque de retour d'odeur de la ventilation secondaire par la primaire avec risque d'odeurs dans la maison par les siphons !!
Titre: Re : Re : Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: JP4945 le 04 juillet 2014, 13:20:47
A quoi correspond cette hauteur de 4 mètres, qui revient d'ailleurs assez souvent dans les forums, et qui est aussi celle que m'a donné le monsieur de la société de pompes à m... avec qui j'avais aussi discuté de ce problème.

Est-ce la hauteur minimale de la colonne d'air qui permet d'amorcer un phénomène de tirage  ??? ?

Ou est-ce une hauteur globalement jugée suffisante pour essayer de repousser les odeurs à distance des éventuels terriens qui passeraient dans le secteur ?

PhC.

Aussi parce que les tuyaux en PVC sont de 4 m de long. Ça évite de couper le tuyaux ou d'en mettre deux...
Titre: Re : Re : Re : Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Bete des Vosges le 05 juillet 2014, 18:27:46
Aussi parce que les tuyaux en PVC sont de 4 m de long. Ça évite de couper le tuyaux ou d'en mettre deux...

Ah ben en effet .... c'est moins basé sur les lois de la physique, mais c'est probablement tout à fait la raison de cette hauteur de 4 mètres qui revient partout.
Parce que en l'absence de source de chaleur (je ne crois pas que la fermentation dans la FTE parvienne à faire porter le contenu à ébullition ;) ) il ne va pas y avoir beaucoup de tirage dans le tube de VS, quelle qu'en soit la longueur, en fait ...

Merci.

PhC.

Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: ben1512 le 17 mars 2021, 22:55:05
Bonjour,
Je dépoussière ce sujet car je fais construire actuellement.
Nous avons tout juste coulé les chapes et je viens de me rendre compte que l'architecte n'avait pas prévu la canalisation de la ventilation secondaire.  :'(

Nous ne pouvons plus faire passer de conduite supplémentaire dans la maison selon le plombier.

Y'a t il une distance maximale entre la fosse et la sortie de la ventilation secondaire ?
Nous pourrions contourner la maison et :
- soit faire monter un tube (que nous habillerons) contre un mur jusqu'au toit
- soit fixer à un poteau bois en haut du terrain (et le cacher par des arbustes).

Dans le 1er cas, la longueur de la canalisation serait d'environ 30m et dans le 2eme cas 40 à 50m. (Pour les deux cas, sortie à une altitude de 10m au dessus de la fosse).
Est ce que ça aspire toujours à une telle distance ?

Merci d'avance
Titre: Re : FTE éloignée de l'habitation : comment ventiler ?
Posté par: Monsieur Spanck le 18 mars 2021, 15:09:22
Bonjour,

Il n'y a pas de distance maxi, mais il est raisonnable de minimiser celle-ci, ne serait-ce que pour ne pas multiplier les coudes, et augmenter les contraites de pose.
La V2 doit être en pente montante de la fosse à l'extracteur.
Du coup sur 50 mètres vous allez déjà grimper au moins de 25 à 50 cm.
(Je ne connais pas la topographie de votre terrain, on va dire qu'on est à plat)
Si vous ajoutez à ça la hauteur de remblai sur la cana, vous allez enterrer votre assainissement très profond donc + de terrassements voire une dalle de répartition pour remblayer, avec les regards et les réhausses qui vont bien, et qui ne sont pas gratuites.
+ éventuellement une pompe de relevage !

Je vous encouragerais plutôt en premier lieu à tirer l'oreille de votre maître d'oeuvre qui n'a pas fait son boulot.