Auteur Sujet: Extension et visite SPANC  (Lu 39 fois)

Hors ligne cirman

  • Newbie
  • *
  • Messages: 2
  • Je suis: Particulier
Extension et visite SPANC
« le: 24 mars 2020, 22:53:25 »
Bonjour à tous,

Je ne sais pas si je poste dans la bonne rubrique, mais j'espère trouver quelques infos utiles grâce à vous.

J'ai une maison ancienne, équipée d'une très vieille fosse sceptique , mais qui fonctionne parfaitement. Nous ne sommes que trois occupants, il y en avait cinq précédemment, c'est peut-être la raison.
J'ai récemment déposé une demande pour une extension de 32 m2, incluant des toilettes et une salle de bains ,  simplement raccordés à la fosse existante.
J'ai reçu l'accord de la mairie soumis à un contrôle du SPANC.
Clairement, ça ne m'arrange pas : la fossse est située le long de la maison, à proximité immédiate de la propriété voisine (un champ), je ne sais même pas où est l'épandage, bref, il faut carrément refaire toute l'installation pour la passer de l'autre côté de la maison.
Considérant que nous arrivons très bien à nous partager une salle de bains et des toilettes à trois personnes, je préfère encore ne pas faire de pièce d'eau dans l'extension et laisser mon installation intacte.
Les bâtiments de France sont déjà passés avant et ont déjà bien écorné le budget avec leurs exigences, je ne me vois pas rajouter 8 ou 10000 euros pour la fosse.
D'où ma question : est ce qu'on me laissera tranquille si je ne fais pas de pièce d'eau dans mon extension?
Question subsidiaire : à part se dispenser de l'épandage, quels sont les avantages d'une micro station?

Merci d'avance de vos conseils.

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 387
  • Je suis: BE
Re : Extension et visite SPANC
« Réponse #1 le: 25 mars 2020, 17:37:15 »
Bonjour,

Le diable est dans le détail :

- vous parlez de fosse septique (ne traite que les WC), mais ne s'agit-il pas plutôt d'une fosse toutes eaux (traite WC + salle de bains + cuisine) ? Le volume nécessaire est de 3 m3 jusqu'à 5 pièces principales. Combien de pièces comportera la maison après la réalisation de l'extension ?
Quel est la nature de l'épandage (traitement) présent après la fosse ? Sur beaucoup de vieux systèmes il n'y avait que des drains d'évacuation, qui n'assuraient pas un vrai traitement des effluents.

- Vous dites que l'assainissement fonctionne bien. Cela signifie t-il simplement que vous n'avez pas d'odeur ou que le traitement des eaux usées est efficace ? Pour rappel, il y a beaucoup d'ancien systéme qui ne bouche pas et ne font pas d'odeur simplement parce que les eaux usées sont rejetés directement dans le sous-sol ou la rivière sans traitement.
Une fosse septique ou toutes eaux doit être vidangées tous les 4 ans en moyenne même si elle n'est pas bouchée.

- le principale intérêt des stations agréées (attention, il n'y a pas que des microstations, il y a aussi des filtres compacts, des toilettes sèches, ...) est le gain de place. Mais elles comportent encore une évacuation, qui peut se faire par un épandage (certes de taille plus réduite qu'un filtre à sable, qui lui sert au traitement).

Enfin, extension ou pas, le SPANC a normalement effectué un contrôle de votre systéme et vous dire si des travaux sont nécessaires (contrôle de bon fonctionnement).

Hors ligne cirman

  • Newbie
  • *
  • Messages: 2
  • Je suis: Particulier
Re : Extension et visite SPANC
« Réponse #2 le: 27 mars 2020, 22:34:47 »
Bonjour,

Je ne connais pas trop les assainissements individuels.
J'avais fait construire ma maison précédente en 1996 et l'assainissement individuel était évidemment neuf et aux normes. A l'époque, c'était la DASS qui gérait ça.
J'ai acheté l'actuelle en septembre 2011, sans me préoccuper  de la fosse, ignorant que j'étais de la nouvelle réglementation. L'agent immobilier s'est bien gardé de  m'en parler, il faut dire.
Ayant discuté avec l'employé du SPANC, il m'a appris que l'installation aurait du être contrôlée et une attestation fournie à la signature.
Je réfléchis à la possibilité d'un recours.

Pour ce qui est de l'installation, je ne saurais pas dire si c'est une fosse toutes eaux ou juste une fosse sceptique.
D'une manière ou d'une autre, il faudra la refaire.
Ce qui m'embête, c'est que lorsque le tout à l'égout arrivera, l'investissement aura été inutile.

Sinon, l'employé du SANC m'a parlé des systèmes "filtre compact", comme étant une alternative intéressante au système traditionnel (beaucoup moins de terrassement).
Qu'en pensez vous?
De toutes façons, pour le moment, tout est malheureusement au point mort.
 

Hors ligne Tigrou

  • Administrateur
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2 521
  • Je suis: Spankeur
Re : Extension et visite SPANC
« Réponse #3 le: 29 mars 2020, 22:16:32 »
Bonsoir,

Je vous conseillerais déjà de vous rapprocher de votre notaire, ou du moins du notaire qui a assuré la vente, pour comprendre pourquoi le rapport n'a pas été annexé pour la vente.

Malheureusement je pense qu'en terme de recours, vous n'ayez plus trop de possibilité.
Le mieux serait de vous rapprocher de l'ADIL de votre département pour vous en assurer.

Sinon pour répondre à vos deux premières questions :

D'où ma question : est ce qu'on me laissera tranquille si je ne fais pas de pièce d'eau dans mon extension?
Tout dépend du SPANC de votre secteur et de leur "politique" en terme de suivi de dossier vente.
Certains SPANC suivent à la lettre les obligations réglementaires
D'autres sont plus souples au niveau des délais.

Question subsidiaire : à part se dispenser de l'épandage, quels sont les avantages d'une micro station?
Attention la micro-station, comme la filière compacte, nécessite d'évacuer les eaux usées traitées, soit par infiltration sur la parcelle soit vers un fossé / ruisseau.
Les micro-stations ont un coup électrique à prendre en compte plus les pièces électo-mécaniques / diffuseurs qui peuvent cassées.
Pour les filières compactes et faudra tenir compte du coût pour changer le média filtrant (support de la flore bactérienne assurant l'épuration des eaux usées).
Par contre la sortie des filtres compactes est basse (en générale à -1 mètre) et nécessite après un poste de relevage pour évacuer les eaux usées traitées (et là on revient sur les problématiques identiques aux micro-stations).

Il faudrait savoir la taille de votre terrain, la place disponible pour la filière assainissement.
La pente du terrain et sa direction.
La présence éventuelle d'un fossé / ruisseau bordant votre terrain ...

Les filières dites compactes ont un certain avantage pour les petits terrains.
Pour les grands terrains je préconise les filières traditionnelles plus faciles à entretenir.
En terme de réhabilitation en règle général les prix se tiennent (du moins sur mon territoire).

Le général court cinq dangers:   Téméraire, il risque d’être tué. Lâche, il risque d’être capturé. Coléreux, il risque de se laisser emporter. Chatouilleux sur l’honneur, il risque d’être humilié. Compatissant, il risque d’être tourmenté. »