Auteur Sujet: Roche mère affleurante  (Lu 294 fois)

Hors ligne Monsieur Spanck

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 357
  • Je suis: Spankeur
Roche mère affleurante
« le: 09 mai 2017, 09:19:54 »
Bonjour,

J'ai une prescription d'un BE pour des tranchées d'épandage, les sondages indiquant la roche mère à 0.30m.
La roche mère est calcaire et relativement perméable.
Qu'en pensez-vous ?

Le rejet des eaux usées traitées dans le milieu intergalactique est soumis à autorisation, sale Klingon !

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 283
  • Je suis: BE
Re : Roche mère affleurante
« Réponse #1 le: 09 mai 2017, 11:44:33 »
Que le BE n'a pas compris le principe d'une épuration par le sol.

Injecter directement l'eau dans le calcaire, que ça soit par un puits ou des tranchées, ne permet pas une épuration. Il faut un sol "organique" sur au moins 70 cm en dessous des tranchées, soit 1 m au total minimum (enfin, c'est ce que moi je prend).

Sur un sol superficiel calcaire, je prescrit des filtres à sable non drainé. (après, si le sol est bon, mais pas tout à fait 1 m, on peut mettre les tranchées sur le sol en place, sans fouille, et remblayer par dessus).

Hors ligne Monsieur Spanck

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 357
  • Je suis: Spankeur
Re : Roche mère affleurante
« Réponse #2 le: 09 mai 2017, 12:35:46 »
Ouf, je me sens moins seul.
Le rejet des eaux usées traitées dans le milieu intergalactique est soumis à autorisation, sale Klingon !

Hors ligne JP4945

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 185
  • Je suis: Spankeur
Re : Roche mère affleurante
« Réponse #3 le: 09 mai 2017, 13:27:20 »
Tout pareil que Thomas. Dans ce cas filtre à sable non drainé.
La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre. Albert Einstein

Hors ligne Spunk42.1

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 123
  • Je suis: Spankeur
Re : Roche mère affleurante
« Réponse #4 le: 29 mai 2017, 21:32:47 »
Questions subsidiaires :

1/ Si Le BE te propose de rapporter 1m de terre et d'attendre 3 ans avant de refaire un test in situ pour préconiser des TE sur un sol reconstitué

2/ Si la roche mère est imperméable tu fais comment? Support cristallin par exemple?

3/ Si je te proposes de rejeter des EUTraitées dans cette roche mère perméable via des tranchées d'infiltration de 30cm de profondeur?

4/ Si je te propose : 10cm de "sol" sur cette roche mère perméable avec apport de graviers, cana et terre rapportée? J'infiltre dans du sol?

4bis / Si je te dis que la roche mère est imperméable et qu'il y'a que les 30cm de recouvrement qui le sont!!?

5/ Si j'ai un Be qui precrit un FSND sur une parcelle située à 50m et un autre qui me dit que le substratum est imperméable?

Voici les questions subsidiaires que m'inspire ta question...
« Modifié: 29 mai 2017, 21:39:24 par Spunk42.1 »
"70 dollars par jour pour le jardin, 100 dollars pour la toiture, 125 pour la fosse septique ... Je suis le plus cher, parce que je suis le meilleur!" MACHETE

Hors ligne Monsieur Spanck

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 357
  • Je suis: Spankeur
Re : Roche mère affleurante
« Réponse #5 le: 30 mai 2017, 09:35:49 »
Ha ouais des questions bonus !

1/ Si je ne suis pas au courant de la magouille ça peut passer tout debout. Sinon, je demanderais à ce que le BE travaille avec professionnel en microbiologie des sols (bon je sais je peux pas l'imposer mais ça se négocie).

2/ J'avoue mon ignorance, pour moi le cristallin c'est une partie de l'oeil, ou une propriété de l'organisation d'un matériau au niveau microscopique.

3/ Là le SPANC n'a rien à dire, le BE conçoit ses tranchées d'infiltration comme bon lui semble.

4/ Ouais à condition de faire un tertre ! :)

4b/ Débrouille toi c'est toi le BE !

5/ A chaque parcelle son étude ...

Bon j'ai un peu bâclé les dernières réponses, mais ce sont des choses à voir au cas par cas.

Une fois que les eaux sont traitées, quand on a pas une épaisseur de sol formidable, le fond de fouille des tranchées est sur le la plaquette calcaire et en définitive ça revient presque comme si on avait fait un puits d'infiltration. Des fois la roche mère est pas loin mais bon on évite d'infiltrer sur une flache autant que possible...


Le rejet des eaux usées traitées dans le milieu intergalactique est soumis à autorisation, sale Klingon !

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 283
  • Je suis: BE
Re : Roche mère affleurante
« Réponse #6 le: 30 mai 2017, 12:04:27 »
1 - Pour moi, il faudra bien étudié le sol reconstitué, mais ça peut passer s'il est stable, organique et perméable.

2- si roche cristalline imperméable, ben filtre à sable drainé, avec rejet vers milieu superficiel.

3- Ben si les EU sont traitées, c'est bon, on est dans les dispositifs de rejets dans le sol prévu par les agréments.

4 - Pour l'épuration non, pour le rejet d'eau traité, pourquoi pas, mais c'est un peu superficiel.

4 b - Non, bien sur, si imperméable, drainé

5 - pareil que M. SPANCK, le sol peut varier beaucoup d'une parcelle à l'autre, même voisine.

Hors ligne Spunk42.1

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 123
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : Roche mère affleurante
« Réponse #7 le: 31 mai 2017, 13:48:57 »
le fond de fouille des tranchées est sur le la plaquette calcaire et en définitive ça revient presque comme si on avait fait un puits d'infiltration.

C'est problématique quand même. Et si tu dois creuser dans la roche (voire avec un BRH) pour avoir un fond de fouille plat qui te dit que tu n'auras pas in fine K>500mm/H?

Qu'il s'agisse d'évacuer ou épurer/évacuer dans du sol, ça suppose d'avoir du sol?!
https://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.cairn.info%2Floadimg.php%3FFILE%3DARCO_U%2FARCO_FORT_2015_01%2FARCO_FORT_2015_01_0091%2Ffigure3.1.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.cairn.info%2Fgeomorphologie-dynamique-et-environnement--9782200246235-page-91.htm&docid=ONuB8z7cbSLr1M&tbnid=Sw9az90YYf6sJM%3A&vet=10ahUKEwiD5KbMh5rUAhVCLhoKHRUeDicQMwgjKAIwAg..i&w=1209&h=998&client=firefox-b&bih=710&biw=1600&q=sol%20alterite%20substratum&ved=0ahUKEwiD5KbMh5rUAhVCLhoKHRUeDicQMwgjKAIwAg&iact=mrc&uact=8#h=998&imgdii=Sw9az90YYf6sJM:&vet=10ahUKEwiD5KbMh5rUAhVCLhoKHRUeDicQMwgjKAIwAg..i&w=1209

Quand je dis support cristallin je pense au granite. A mon tour une flache c'est? un banc de calcaire?
"70 dollars par jour pour le jardin, 100 dollars pour la toiture, 125 pour la fosse septique ... Je suis le plus cher, parce que je suis le meilleur!" MACHETE

Hors ligne Monsieur Spanck

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 357
  • Je suis: Spankeur
Re : Roche mère affleurante
« Réponse #8 le: 31 mai 2017, 15:47:52 »
Une flache c'est du vocabulaire routier mais utilisé aussi par certains terrassiers.
En gros c'est une dépression sur une surface étanche et pouf l'eau stagne et ça finit en résurgence d'eaux usées traitées.

Ha, oui le granite. Encore un truc d'étrangers pas comme nous, greugreu ! Chez moi c'est calcaire-land.

Effectivement pour épurer par le sol, j'entends bien le sol "biotique" comme indiqué sur le doc joint.
Pour l'infiltration, j'aime autant rester souple sur la définition du sol sinon je ne m'en sors pas.

Sinon personne ne me dit que je n'aurai pas un sol perméable en grand, une belle faille ou autre chose mais bon ... pour le moment tout va bien, les entreprises locales connaissent bien les contraintes et on évite autant que possible d'attaquer la roche.
Le rejet des eaux usées traitées dans le milieu intergalactique est soumis à autorisation, sale Klingon !

Hors ligne Spunk42.1

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 123
  • Je suis: Spankeur
Re : Roche mère affleurante
« Réponse #9 le: 07 septembre 2017, 19:00:56 »
Bon

Je relance le sujet : peut-on autoriser des rejets d'EUT dans le sol en absence de sol ? Est-ce que ça a du sens de faire un porchet sur 30cm de recouvrement ?!!!

1/ Prenons  le projet de fascicule AFNOR (http://seaus.free.fr/IMG/pdf/fd_afnor_infiltration_eutraitees_1602.pdf)

9.1.2     Conditions d'implantation
[…]
Dans le cas où la perméabilité est faible, il est important de déposer une couche minimale de sable (150 mm environ - 0,5 à 2,5 mm et coefficient d'uniformité entre 1 et 4) pour améliorer le fonctionnement. Avec une perméabilité en grand pour de faible épaisseur de sol (sol fissuré, fracturé), une couche de sable de 600 mm protège la nappe si nécessaire.



2/ Application terrain des travaux de FOUCHE et al : Rapport de stage de N.VIDAL
(https://www.google.fr/search?q=Evaluation+d%E2%80%99indicateurs+texturaux+et+hydrauliques+des+sols+pour+juger+de+la+faisabilit%C3%A9+de+l%E2%80%99ANC.&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&dcr=0&ei=GFSoWf79H4LUwAKFupSYBw#)

Évacuation superficielle et profonde des eaux usées traitées (ESeuti et EPeuti)

L’évacuation dans les dispositifs ANC peut se faire soit par évacuation superficielle (ESeuti) soit par évacuation en profondeur.(EPeuti).On considère qu’il faut au minimum 0.5 m de sol perméable pour pouvoir évacuer correctement les eaux usées traitées. Ainsi, pour l’ESeuti l’épaisseur minimale est fixée à 70 cm et pour l’EPeuti à 160 cm27. Pour les EPuti. Tableau 15 et 16, Annexe 5)



les publi USA…bon je suis pas aller jusque là. Mais l'idée est là :

Entre un lit d'épandage de 10m² avec 30cm de graviers (3m3) reposant sur le cailloux et un puits d'infiltration de 4m² avec 60 cm de sable (2,4m3). Tu préfères quoi ?


Je  pense que cette exigence pouvant dépendre de la localité, il me semble logique qu'un SPANC puisse prescrire au regard des exigences des SAGE ou tout autre étude d'impact. Aussi chez nous on réfléchi a prendre un arrêté local. Un arrêté qui fixera peut-être des exigences déterminantes en terme d'attribution d'aides publiques !!!
"70 dollars par jour pour le jardin, 100 dollars pour la toiture, 125 pour la fosse septique ... Je suis le plus cher, parce que je suis le meilleur!" MACHETE