Auteur Sujet: Phyto-épuration et toilette sèches  (Lu 4031 fois)

Hors ligne MamaTTT

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 582
Re : Phyto-épuration et toilette sèches
« Réponse #30 le: 15 avril 2015, 17:24:21 »
Bibelot, y'a une technique implicite pour le traitement des EM dans l'arrêté ('fin pour le prétraitement):
Si toutes EM, BG 500 litres, si EM sans machine à laver = 300 litres.
Après, si tranchées, longueur selon perméa, si FSVND, là il est stipulé un minimum de 20 m² il me semble. Mais à adapter en fonction du flux estimé...

Hors ligne Bibelot

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 423
  • Je suis: Pas spankeur
Re : Phyto-épuration et toilette sèches
« Réponse #31 le: 15 avril 2015, 17:31:15 »
Re ,

merci MamaTTT ......
mais, vous considèreriez ça comme conforme, vous ??
Sincèrement ...

 ;)

Hors ligne Bibelot

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 423
  • Je suis: Pas spankeur
Re : Phyto-épuration et toilette sèches
« Réponse #32 le: 15 avril 2015, 18:15:17 »
Re ,

en reprenant un peu le fil de la discussion :

Citation de: GB
Pour moi, les véritables interlocuteurs dans ce cadre, ce ne sont pas les SPANC, qui ne sont que des maillons.
Certes, mais c'est quand même vous qui rendez souvent des avis défavorables, même avec accord du maire au préalable .... "juste" pour vous couvrir ... , hein ... oui oui, je sais, je connais la chanson ..
Et c'est comme ça qu'on bloque des P.C. ou des ventes ..

Citation de: GB
Ce sont les députés, les sénateurs qu'il faudrait en premier lieu, commencer à titiller avec ces histoires de rédactions d'arrêtés inintelligentes (et inintelligibles par les plus motivés, suivez mon regard...), quitte à leur proposer des textes de questions à faire remonter.
Oui, absolument, et je dirais même plutôt directement auprès des Ministères !
Nous y bossons, depuis longtemps ..
et j'y bosse aussi de + en +, et ça p'tèt enfin venir ..
le problème habituel est de pouvoir coordonner tout le monde sur une même longueur d'ondes, que chacun "s'engage" sans trop se laisser parasiter par des "mous du genou" ..  ;)
J'espère que nous allons enfin pouvoir avancer

Citation de: GB
Mais je me fais l'avocat du diable.
Mouais ... p'tèt un peu trop
mais je le comprends, je sais que certains aiment ça ..
Perso, je préfère construire et trouver / proposer des solutions ..

Citation de: MamaTTT
Résultat, si personne ne déroge et ne fait valider les résultats, bah on est pas prêt de voir un jour ce genre de filière !!
bein ... les résultats ils existent, ils sont dispo .. mais reste à les faire valoir et reconnaître ..
Pas si simple, mais on y travaille
Et les filières aussi existent ! , rien que pour les FP EauVivante, il sont estimés à plusieurs milliers actuellement en France !
C'est pourquoi ça mérite un "agrément de fait" (sans passer par le protocole de test, devenu complètement inutile en rapport à tous ces tests in-situ en conditions réelles), ce que nous allons tenter de faire reconnaître ..

Citation de: MamaTTT
Si toutes EM, BG 500 litres, si EM sans machine à laver = 300 litres.
Après, si tranchées, longueur selon perméa
ça se rapproche pas mal de la Pédoépuration , excellent système pour ce traitement des seules eaux grises (sans urines)
système à mettre en avant aussi pour nous, qui a certainement de l'avenir  (simple, et traitement par végétaux + pouvoir épurateur du sol , principe largement suffisant en soi !!)

 ;)

Cordialement



Hors ligne spanceuse84

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 718
  • Je suis: Spankeur
Re : Phyto-épuration et toilette sèches
« Réponse #33 le: 02 août 2018, 16:25:20 »
Hello la compagnie !

Je relance ce sujet pour savoir si certains ont des retours sur des projets de phyto pour EM et toilettes sèches pour EV ... Car un gars veux me déposer un dossier en ce sens (avec une phyto "faite maison"...).

A part le " Chapitre V : Cas particuliers des toilettes sèches - Article 17 " de l'arrêté du 7 mars 2012 modifiant l’arrêté du 7 septembre 2009 fixant les prescriptions techniques, pas d'autre réglementation ?

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 332
  • Je suis: BE
Re : Phyto-épuration et toilette sèches
« Réponse #34 le: 02 août 2018, 17:39:42 »
A ma connaissance, toujours pas de filière EM spécifique. Donc les WC sec, OK, la phyto, attention.
Peut-être quelqu'un à un retour ou une jurisprudence ?

Hors ligne baboubakar

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 61
Re : Phyto-épuration et toilette sèches
« Réponse #35 le: 03 août 2018, 13:25:04 »
Non plus. Le cadre réglementaire n'y est pas vraiment favorable.
Il existe techniquement des pistes intéressantes mais personne n'ira financer un cher agrément pour ce type de dispositif, l'un après l'autre... Liste non exhaustive mais document intéressant: http://www.pierreetterre.org/wp-content/uploads/2017/11/guide-ANC-2017-web.pdf

Ce qui est possible et pratiqué, c'est aussi le dimensionnement adapté aux flux entrants pour des filtres plantés agréés, soit une division par 2 de la surface totale du filtre. C'est rendu plus facile à faire évoluer avec la version bacs des filtres plantés, en laissant la possibilité d'ajouter un bac à côté de celui installé, et de reprendre les canas en entrée, en cas de passage ultérieur à des WC au sein de la maison.

Hors ligne Bibelot

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 423
  • Je suis: Pas spankeur
Re : Phyto-épuration et toilette sèches
« Réponse #36 le: 16 août 2018, 15:59:32 »
Bonjour ,

Citer
phyto pour EM et toilettes sèches pour EV

Heuuuu , j'suis pas sûr de bien comprendre la définition ....     :o

Comme j'ai déjà dit, Vrai que de + en + de Mairie et de SPANC (aussi) valident des projets phyto eaux ménagères , donc non agréés, voire désormais certains qui valident aussi des Pédo .. , et pas d'échos pour l'instant d'une quelconque évolution ou réécriture de la règlementation ...
Mais de toutes manières, actuellement, impossibilité même de faire agréer une filière pour seules eaux ménagères, puisque tous les critères définis dans la règlementation du protocole de test ne sont prévus que pour du toutes-eaux ! ....    :-[

En effet, bon nombre de B.E. font des prescriptions dans ce sens, en "jouant" sur cette phrase règlementaire "d'adaptation au flux estimé" .. , en dimensionnant de moitié des phyto agréées (donc de conception toutes-eaux) mais prévues pour traiter des seules eaux ménagères ...
Perso je ne suis pas en phase avec ce principe, car la conception reste la même (pour du toutes-eaux) mais la charge polluante des seules eaux ménagères n'est absolument pas la même à traiter !!!
> seulement une dizaine de % de la charge azotée des toutes-eaux ! , pas de matières solides, pas de pathogènes fécaux ou extrêmement peu, ...  donc : rien à voir ...    :-[
et aussi , inutile d'investir 8 à 10000€ (travaux et étude compris) pour ne traiter que des eaux ménagères qui ne nécessitent même pas de "dispositif d'assainissement" en soi ...  (si bon sol en place, une Pédo suffit largement > pouvoir épurateur du sol)

J'en profite au passage pour vous faire part d'un article que je viens de publier sur le problème de l'imposition de certains (de - en -) spankeurs de composter sur aire étanche ... :
http://www.ec-eau-logis.com/2018/08/controle-spanc-du-compost-de-t-s/

Bonne fin de vacances à tous !
Cordialement
"Pierre L'écoleau"