Auteur Sujet: évacuation sable souillé  (Lu 3568 fois)

DS

  • Invité
évacuation sable souillé
« le: 08 avril 2011, 09:11:29 »
Bonjour,

Je dois réhabiliter un système d'assainissement qui est colmater. Le nouveau filtre sera positionné en lieu et place de l'existant
Pouvez-vous m'indiquer si le sable du filtre en place (souillé) doit être mis dans un endroit réglementé (décharge de classe...?)?

Merci pour vos réponses

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 406
  • Je suis: BE
Re : évacuation sable souillé
« Réponse #1 le: 08 avril 2011, 15:23:00 »
Il existe certaine station d'épuration qui possède des unités de retraitement des sables (lavages, traitement des eaux de lavage en station, réutilisation du sable en BTP, selon qualité)

Sinon, effectivement, stockage en décharge (je ne sais pas la classe de déchet, II ou I, plutot I).

Une autre voie : épandage en agriculture, la pollution étant organique (attention, réglementation très complexe)

Hors ligne Utopiste

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 661
  • Je suis: Spankeur
Re : évacuation sable souillé
« Réponse #2 le: 11 avril 2011, 09:24:03 »
J'arrive toujours pas à comprendre pourquoi le sable doit être évacuer en décharge.

Ne peut on envisager de le remanier sur place afin de l'aérer et d'y remettre dessus les 20 cm de TV ??
Je vois pas comment le sable pourrais relarguer sa matière si on supprime les écoulements au sein du sable.

Mère nature n'est vraiment pas capable d'assainir les 20 cm sables de sable colmaté sur place ??
L'utopie n'est que le nom donné aux réformes lorsqu'il faut attendre les révolutions  pour les entreprendre. Je dirais même plus, qu'il est de nobles utopies devenant réalités du lendemain.

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 406
  • Je suis: BE
Re : évacuation sable souillé
« Réponse #3 le: 11 avril 2011, 17:02:30 »
D'après ce que je comprend, on peut laisser le sable en place. Le problème c'est quand on l'extrait pour refaire le filtre au même endroit, ou pour faire autre chose (fondations).

Hors ligne NiCoJacK

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 655
Re : évacuation sable souillé
« Réponse #4 le: 11 avril 2011, 17:10:28 »
Intéressante réflexion d'Utopiste.
Peut t-on réutiliser le sable déjà en place dans un filtre à sable colmaté (à condition que ce soit du sable de nature et granulométrie adaptée) ?
Je suis sceptique devant ma fosse septique

Hors ligne Utopiste

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 661
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : évacuation sable souillé
« Réponse #5 le: 12 avril 2011, 14:03:40 »
Peut t-on réutiliser le sable déjà en place dans un filtre à sable colmaté (à condition que ce soit du sable de nature et granulométrie adaptée) ?

Moi je parlais plus de la suppression d'un filtre à sable suite à un raccordement au réseau public d'EU...
Au-temps pour moi, j'ai mal lu le post initial  dsl

Sinon, pour ce qui est de la réutilisation du sable colmaté pour réaliser un nouveau filtre au même endroit, pourquoi ne pas effectuer un carottage du sable au niveau de la rampe de répartition, 1er 2éme et 3ème tier du filtre + rampe de bouclage afin de ne supprimer que le sable réellement souillé ??

On sait tous que si le filtre est alimenté de manière gravitaire, l'effluent ne va jamais jusqu'au bouclage. Et quand on voit le prix d'un sable siliceux et le peu d'extraction de ce type de granula en France, il y a peu être moyen de faire de belles économies !!
L'utopie n'est que le nom donné aux réformes lorsqu'il faut attendre les révolutions  pour les entreprendre. Je dirais même plus, qu'il est de nobles utopies devenant réalités du lendemain.

Hors ligne William

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 221
  • Je suis: Spankeur
Re : évacuation sable souillé
« Réponse #6 le: 14 avril 2011, 17:45:23 »
Ne pourrait-on pas appliquer ce genre de traitement aux sables issus des filtres à sable ?

http://www.eau-seine-normandie.fr/fileadmin/mediatheque/Fiches_Etudes/fiches/ass/97ass7.htm
Traiter son prochain de con n'est pas un outrage, mais un diagnostic.              Frédéric Dard