Auteur Sujet: article 6  (Lu 4553 fois)

Hors ligne Spanc29

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 965
  • Je suis: Spankeur
article 6
« le: 22 octobre 2009, 21:15:09 »
je recite le texte pour bien l'avoir sous les yeux :

 
Citer
Les eaux usées domestiques sont traitées par le sol en place au niveau de la parcelle de l’immeuble, au plus près de leur production, selon les règles de l’art, lorsque les conditions suivantes sont réunies :
   a) La surface de la parcelle d’implantation est suffisante pour permettre le bon fonctionnement de l’installation d’assainissement non collectif ;
   b) La parcelle ne se trouve pas en terrain inondable, sauf de manière exceptionnelle ;
   c) La pente du terrain est adaptée ;
   d) L’ensemble des caractéristiques du sol doivent le rendre apte à assurer le traitement et à éviter notamment toute stagnation ou déversement en surface des eaux usées prétraitées ; en particulier, sa perméabilité doit être comprise entre 15 et 500 mm/h sur une épaisseur supérieure ou égale à 0,70 m ;
   e) L’absence d’un toit de nappe aquifère, hors niveau exceptionnel de hautes eaux, est vérifiée à moins d’un mètre du fond de fouille.

   Dans le cas où le sol en place ne permet pas de respecter les conditions mentionnées aux points b à e ci-dessus, peuvent être installés les dispositifs de traitement utilisant :
   – soit des sables et graviers dont le choix et la mise en place sont appropriés, selon les règles de l’art ;
   – soit un lit à massif de zéolithe.

si je reprends point par point :
le a) ok
b) bon de temps en temps ça peut être inondé
c) adapté à quoi, comment je me pose encore la question, je pensais que c'était le système qu'il fallait adapté à la pente mais bon, soit.
d) perméabilité entre 15 et 500 à 70 cm, c'est une épaisseur sur les 70 premiers cm ou les 70 à partir du fond de fouille. je reviens sur ça après.
e) absence de toit de nappe à 1 m du fond de fouille sauf de temps de temps

mais c'est après que je comprends plus :
si les b à e pas bon alors on peut mettre "des sables et des graviers" (j'aime beaucoup : on dirait un usager qui vous décrit les travaux "bin y'z'ont mis du sable pis du graviers dans un grand trou, pis c'est tout") ou du zeo.

Donc si j'ai la nappe à 50 cm, je peux mettre du filtre à sable ? à quoi sert la perméa à 70 cm vu que les filtres atteignent normalement 1,10 m, donc je peux être à 600 mm/h à 50 cm et 0 mm/h à 1 m (j'exagere), je peux mettre un filtre à sable ?

d'ailleurs pas besoin de vérifier la nappe, parce-que c'est que dans le cas de tranchées alors ?

plus tordu, on peut mettre en place un traitement par le sol en place lorsque les conditions sont réunis, mais lorsque les conditions ne sont pas réunis on peut mettre "des sables et graviers" donc le filtre à sable n'est pas un traitement dans le sol en place, pourtant il est décrit comme tel dans les annexes.

Vous allez me dire : "waaah l'autre, il est tordu le type", sauf que c'est un be qui trouve que j'éxagere à demander un sondage jusqu'à 1 m sous le fond de fouille, parce-qu'il peut mettre un filtre à sable non draîné et donc dans ce cas pas besoin de vérifier les conditions b) à e). Alors c'est qui le tordu.

Ah oui, une dernière pour la route : le filtre à sable drainé peut donc se mettre dans un terrain avec de la nappe, et même être noyé de manière exceptionnelle, je peux le mettre suivant les règles de l'art dit le texte, sans doute le DTU, pourtant ce même DTU indique que "le film imperméable ne doit pas être utilisé pour isoler le filtre de la nappe".

En pleine période ou l'on parle de stress au travail, j'ai les nerfs qui font des noeuds, merci les textes bien écrit par des gens qui savent de quoi ils parlent, et après ça veut faire un plan d'action national pour mieux soutenir les spanc dans leur tâche : POUR NOUS AIDER, Y'AURAIT FALLU DES TEXTES COHÉRENTS !!!!!

oui, grosse fatigue en ce moment !
« Modifié: 22 octobre 2009, 21:16:44 par Spanc29 »
"Aie la raison pour guide, la culture pour base et le progrès pour but"

Hors ligne stek

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 278
  • retraité du SPANC
  • Je suis: Pas spankeur
Re : article 6
« Réponse #1 le: 23 octobre 2009, 09:46:13 »
plus je relis les arrêtés, plus je trouve des "coquilles" aussi, j'en ai une autre (parmi tant d'autres)
FSVND : sable siliceux lavé de 0,70 cm d'épaisseur
FSVD :   sable propre ???????. pas de dimentionnement d'épaisseur. Donc si un artisan vous met 20 cm de sable en épaisseur, c'est conforme à l'arrêté du 7 septembre 2009.

En attendant
-la circulaire des 2009 (faut pas oublier la circulaire de l'arrêté du 22 juin 2007 pour la partie ANC, celle du collectif est sortie le 15 février 2008 !!!!!!!)
-le site internet où des shémas uniques sont prévus
- la mise en place du PAN
-le grenelle 2 qui va p'tre modifier le CSP et le CGCT

je vais comme tout les vendredis soirs m'envoyer mes 3 whiskys pour me rappeler que c'est le WE.


Bon courage à tous


It's a long way to the top, It's a long way until you drop

Hors ligne penarspanc

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 354
  • Je suis: Spankeur
Re : article 6
« Réponse #2 le: 23 octobre 2009, 11:40:27 »
Le problême c'est qu'il faudrai pas réfléchir.

On peut toujours jouer la carte du bon sens et interpréter le texte, comme par exemple le coup des 70 cm de sable pour FSVND pas indiqué pour FSVD, mais il y aura toujours des co abru casse cou personnes pour nous envoyer ces incohérences dans les dents.

Les industries du paracétamol ou des boissons distillée à bas de céréales ont de beaux jours devant elles ...


Le mieux ce ne serait pas qu'on ce fixe nous même notre référentiel sur ce blog ?
\"Il y a 8000 ANC à contrôler, nous avons un réservoir plein d\'essence, un demi paquet de cigarettes, il fait noir et nous portons des lunettes noires. En route.\" Elwood Blues (adaptation !)

Hors ligne Spanc29

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 965
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : article 6
« Réponse #3 le: 23 octobre 2009, 21:43:42 »
Le mieux ce ne serait pas qu'on ce fixe nous même notre référentiel sur ce blog ?
sans vouloir être pointilleux, c'est pas un blog, c'est un forum, tout ce qui est sur le net n'est pas un blog, mais bon j'égare.
Quand  faire notre référentiel, nous ne sommes qu'une poignée et sans aucune légitimité pour réécrire les textes, faut juste espérer que nos critiques ou remarques soit entendues. bon d'accord, ça a pas super bien marché jusque là, mais le super plan d'action national va nous écouter. Je sais pas si vous avez remarquez comme on nous caresse dans le sens du poil dans le document. C'est louche.
"Aie la raison pour guide, la culture pour base et le progrès pour but"

Hors ligne GB

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 375
  • Sapiteur toi-même !
  • Je suis: Spankeur
Re : article 6
« Réponse #4 le: 25 octobre 2009, 01:34:58 »
Citer
Spanc29 a écrit :
Donc si j'ai la nappe à 50 cm, je peux mettre du filtre à sable ?
Ben... sauf qu'il est indiqué "sables et graviers dont le choix et la mise en place sont appropriés, selon les règles de l’art"... Donc, si le taf du BE est correctement fait : oui, mais un tertre...
Citer
à quoi sert la perméa à 70 cm vu que les filtres atteignent normalement 1,10 m,
La vérification que la perméa entre 15 et 500 est bien présente sur 70 cm sert à valider la mise en place de tranchées. Ici, c'est tout...
Citer
donc je peux être à 600 mm/h à 50 cm et 0 mm/h à 1 m (j'exagere), je peux mettre un filtre à sable ?
En théorie...
Citer
d'ailleurs pas besoin de vérifier la nappe, parce-que c'est que dans le cas de tranchées alors ?
S'il est envisagé un autre système, c'est que les "tranchées" ont déjà été déclassés par un autre critère. Dans ce cas, effectivement, la vérif. de profondeur de nappe n'est pas utile.
Citer
le filtre à sable n'est pas un traitement dans le sol en place, pourtant il est décrit comme tel dans les annexes.
Si je peux me permettre, Maître, il s'agit de traitement PAR le sol en place... mais sinon, d'accord.
Citer
"waaah l'autre, il est tordu le type"
RAS...
En fait, si tu rends (imposes) la vérif. à 1 m sous le fond de fouille de façon systématique, effectivement...

Bref... Belles prises de têtes en perspective...
A croire que tout est fait pour faciliter la vie (future) des dispositifs "agréés"...
Nanopabulophobie... (J'adore ce mot !)

Hors ligne CC45

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 89
Re : article 6
« Réponse #5 le: 26 octobre 2009, 12:20:53 »
Citer
le filtre à sable drainé peut donc se mettre dans un terrain avec de la nappe, et même être noyé de manière exceptionnelle, je peux le mettre suivant les règles de l'art dit le texte, sans doute le DTU, pourtant ce même DTU indique que "le film imperméable ne doit pas être utilisé pour isoler le filtre de la nappe".

Le film imperméable décrit dans le DTU P1-2 5.3 film PEBD >= à 400 um est interdit. Par contre selon mon interprétation, il n'est pas interdit d'utiliser une géomembrane PVC ou EPDM(+écolo) pour étancher un filtre.
Dans le cas où le sol ne permet pas de respecter le e), peut être installé des sables et graviers.

Hors ligne SPANC84

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 110
Re : article 6
« Réponse #6 le: 04 février 2010, 11:00:41 »
Je crains autre chose, certaines abaques dimensionnent des épandages entre 6 et 15mm/h. Certains BE les utilisaient pour dimensionner des épandages. Que va t-il arriver si ça plante?  Je ne suis pas forcement contre le fait qu'on ne mette pas en place d'épandage quand la perméa est <15mm/h mais dans les terrains que j'ai pu tester et dans ceux que je vois maintenant dans les tests des BE, je dois avoir plus de 75% de permé <15mm/h.
ça va en faire du FSVD avec rejet ou évacuation ou irrigation (et les PR en sus). Va en falloir des autorisations, dérogations et autres documents adminsitratifs. Sans compter que le sable silliceux se fait rare donc cher.
Comme disaient certains de mes anciens clients : "9000 euros pour chier propre faut pas déco****!"
Y\'a des jours faut pas m\'chercher, et y\'a des jours tous les jours!

Hors ligne sandra

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 308
Re : article 6
« Réponse #7 le: 01 octobre 2010, 14:59:00 »
alors moi j'ai un autre souci...C'est que j'ai pas mal d'hydrogéologue qui sont soit disant agrée DDASS et ancien professeur d'université, qui font des études pour arrondir leur retraite (on peut pas leur reprocher ça).
Le hic c'est que c'est souvent qu'un seul sondage et sans test de perméabilité..Donc comment on traite le dossier ?
Second point j'ai une estimation de la perm. par exemple un nouveau dossier reçu aujourd'hui. le particulier souhaite mettre b.....t avec rejet direct..Il fait appel à ce genre d'hydrogéologue qui marque dans son rapport une perm sur 90 cm entre 15 et 30 mm/h, et propose donc rejet direct.
je l'appelle pour lui dire que c'est pas conforme qu'il faudrait infiltrer en priorité même après la microstep..Comme d'hab je me fais incendier..mais j'accepte vu que je me cache pas de dire du mal de leur façon de procéder.

Le problème c'est qu'il a fait qu'un seul sondage sur du remblai.

Qu'est ce qu'on fait là?

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 426
  • Je suis: BE
Re : article 6
« Réponse #8 le: 01 octobre 2010, 17:05:26 »
Dans l'absolu, si la filière fonctionne, c'est l'usagé qui se fait avoir car il paye pour un service incomplet. Si le BE n'a pas fait de test, se plante dans ses estimations et conseille un épandage qui marche pas, ça lui retombe dessus (responsabilité professionnelle).

Après, s'ils conseillent toujours un système avec rejet en surface, ils prennent pas grand risque, mais le particulier risque de payer plus cher (genre un filtre à sable drainé là ou les drains sont inutiles).


Hors ligne GB

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 375
  • Sapiteur toi-même !
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : article 6
« Réponse #9 le: 01 octobre 2010, 18:07:52 »
Le hic c'est que c'est souvent qu'un seul sondage et sans test de perméabilité..Donc comment on traite le dossier ?

Tu imposes les élements que tu souhaites voir apparaitre dans les études par le bais du règlement de service... (validé par délibération / communiqué aux propriétaire et aux BE du secteur).
Si tu demandes 3 sondages et qu'un seul t'est proposé sans justification => Avis défavorable / demande d'info complémentaire....
Pour rappel : ton interlocuteur DOIT RESTER le propriétaire.
C'est à lui en priorité que les remarques doivent être faites...

Même chose pour ta deuxième question : Ne pas passer par le BE en 1er... D'abord informer le proprio.
Une petite phrase écrite au propriétaire du style :
"Le bureau d'étude que vous avez mandaté pour réaliser l'étude m'indique ceci... bla bla bla.... en proposant un rejet en direction du milieu hydraulique superficiel
Or, en application stricte de la réglementation actuelle (Arr. du 7 sept 09 - art. 11), l'infiltration des effluents traités doit être la priorité. Le rejet en direction du milieu ne saurait être envisagé qu'une fois démontrée l'impossibilité d'infiltration. Or, cette approche n'est pas abordée dans votre étude.
Je vous invite à demander à votre bureau d'étude de compléter ou modifier son dossier de façon à proposer une filière en adéquation avec la réglementation."


GB
Nanopabulophobie... (J'adore ce mot !)

Hors ligne sandra

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 308
Re : article 6
« Réponse #10 le: 04 octobre 2010, 09:42:01 »
merci GB

Pour info, Thomas, le particulier, moi j'en ai plein qui veulent payer plus cher...ca moi je peux pas lutter. Les nouvelles techniques font fureur...Et parès il parait que les gens n'ont pas d'argent !!!??
d'ailleurs celui en question ne voit que par une certaine microstep...Donc il était un peu vert quand je lui ai dit que selon l'étude si on la prenait telle quelle, des tranchées étaient nécessaires.