Auteur Sujet: Juillet 2008... Tremblez, Spanqueurs...  (Lu 10307 fois)

Hors ligne GB

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 375
  • Sapiteur toi-même !
  • Je suis: Spankeur
Juillet 2008... Tremblez, Spanqueurs...
« Réponse #45 le: 31 juillet 2008, 18:39:08 »
Oooops...
Mea culpa 12 fois.

Et plein d\'excuses...

Ce que je voulais dire, avant que l\'ange sur mon épaule ne me souffle qu\'il serait de bon ton de me la jouer \"gros malin\" (je lui coupe l\'aile droite, la prochaine fois), c\'est que l\'arrêté d\'octobre 2006 n\'a jamais eu la prétention d\'offrir à la norme une portée réglementaire. J\'ai ripé... Désolé.

Mea culpa encore. M\'apprendra...
A la base, je voulais surtout réfuter votre affirmation sur le fait que nous aurions deux arrêtés à gérer régissant l\'ANC un de 96 et un en 2006 qui sont contradictoires.
Complémentaires, pas contradictoires...

D\'ailleurs, on peut aussi se fier à la suite du feuilleton sénatorial d\'ou vous ttrez vos infos :
Citer
Mais, malgré cette incorporation de la norme européenne, les micro-stations sont toujours considérées en France comme de simples prétraitements car l’arrêté modifié du 6 mai 1996 sur l’assainissement non collectif n’a pas été modifié. Les micro-stations ne peuvent donc toujours pas être installées en tant que dispositifs de traitement à part entière, ce qui est contraire à l’esprit de la norme européenne comme de la directive sur laquelle elle se fonde, puisque cela aboutit à empêcher l’utilisation en France de pro duits reconnus valables au niveau européen.
Vraiment, ça m\'apprendra...
Espérant ne pas vous avoir froissé.
GB
Nanopabulophobie... (J'adore ce mot !)

Hors ligne Alain

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 113
Juillet 2008... Tremblez, Spanqueurs...
« Réponse #46 le: 01 août 2008, 05:58:36 »
Citation de: GB
Espérant ne pas vous avoir froissé.
GB
Pas de problèmes il m\'en faut plus que ça (l\'âge sans doute).
Reste que tout ça m\'agace parce que nous déployons de l\'énergie dans un débat qu\'on ne devrait même pas avoir et qui va être clos quand ceux qui tiennent le crayon là haut se considéreront prêt ou qu\'on leur dira (ce qui est plus probable) que maintenant, ça va bien,  on ne peut décemment pas  attendre plus longtemps...
Mais bon, je n\'ai pas les moyens de me dispenser de cette énergie à déployer et contre vents et marées je vais tenter de poursuivre pour faire avancer le bateau (arrêtez moi dès que vous pensez que je cause trop dans le poste!)

Qu\'est ce que le texte du sénat dit le 6 JUIN 2008:

Il dit qu\'en juillet de la même année : ...Cette norme européenne est maintenant applicable en France et devrait remplacer le DTU 64-1 au plus tard en juillet 2008. ... ... Les micro-stations peuvent donc désormais être agrées en France en référence à cette norme... bla bla bla bla

Or on a un problème puisque l\'arrêté de 96 et le DTU 64.1 (expérimental je le rappelle au passage: on fait fort quand même)...bla bla bla bla

Comme le 12566 impose de retirer ce qui est en contradiction...bla bla bla bla

Bref le 6 Juin 2008, le sénat dit que le 1 Août 2008 on est dans la m....ouise.

Et sur l\'aspect petites STEP préfabriquées ils retiennent (comme moi) qu\'il y a bien contradiction et donc exit 96 et 64.1

Je ne suis pas juriste (et content de ne pas l\'être) mais à mon très humble avis, il n\'y pas photo un juriste de talent aura très peu de temps à passer pour démontrer que juridiquement sur ce sujet précis c\'est 2006 qu\'on doit appliquer et la 12566...

On devrait créer dans ce pays le titre de Miss Lobbying. Le plus drôle (façon de parler) et je suis surpris que personne ne l\'évoque ici, c\'est qu\'à la demande de la France (enfin faut pas généraliser... des champions français du lobbying à Bruxelles) en juin 2008 (date à vérifier) on a obtenu le report en Juillet 2009 de la date butoir de l\'entérinement par les états membres de la 12566-3!!
Je rappelle que c\'est déjà à la demande de la France qu\'on a glissé de Mai 2007 à Juillet 2008 (c\'est vraiment prendre pour des cons les industriels qui étaient prêts en Mai 2007 mais passons...). Sauf que là il y a eu un bug: les lobbyistes ont oublié l\'arrêté (qui va finir pas devenir fameux lui aussi) d\'octobre 2006!! Parce que celui là personne n\'est revenu dessus et qu\'en France cette norme devenue nationale (12566) est d\'application depuis ce matin 0H00...

Miss 2008: qui on élit?

Enfin bon ce que j\'en dis... Quelqu\'un a une idée pour ma terre d\'asile avant d\'y finir?

Alain

olivipaq13

  • Invité
Juillet 2008... Tremblez, Spanqueurs...
« Réponse #47 le: 02 août 2008, 18:07:55 »
Bonjour,

Je viens de lire d\'un seul trait ce thème, et il m\'évoque plusieurs questions et réponses :

- Quand est-ce que la guerre microstep / filière classique cessera ? avec l\'arrivée du nouvel arrêté ? j\'y crois pas trop, quand je vois les projets qui sont toujours soumis à discussion et interprétations.

- Pourquoi demander sans cesses des tests, des essais, de plus en plus contraignants pour des solutions type micro-step, alors que la remise en cause de solution traditionnelle n\'est même pas imaginé par nos grands penseurs ?

- Pourquoi le ministère ne tranche pas sur le problème des step de -20 eh ?

- Pourquoi les préconisations sont d\'avoir une infiltration par le sol jusqu\'à 20 eh, et au miracle quand une 21ème personne arrive, il faut de préférence rejeter dans le milieu superficiel hydraulique ?

Je fais le support technique pour un réseau de concessionnaire qui distribue entre autre des solutions d\'assainissement autonome et collectif. Notre technique est la boue activée. Je suis tout à fait conscient des limites de cette solution, et la formation que je dispense ne réside pas dans le fait de dire que notre solution est la meilleure, et qu\'elle ne peut être installée comme traitement global dans toutes les situations. Je suis partisan d\'avoir une analyse, même sommaire des éléments in situ : le type de sol, la pente, la taille du terrain, le nombre réel maximum d\'habitant, l\'utilisation saisonnière ou non, l\'altitude ...

Aujourd\'hui ce qui est sur, c\'est que même si on prend en considération les éléments pré-cité on ne peut pas diagnostiquer une ou plusieurs solutions, car la loi ne le permet pas.

Quand on lit les différents thèmes sur le forum, on peut lire que soit il faut une filière traditionnelle ou zéolite, car \"règlementaire\" ou il faut au contraire une filière \"dérogatoire\" comme les microstep. Je dis haut et fort qu\'il faut sortir de cette vision un peu étriqué de choisir entre le blanc et le noir, car il existe des solutions intermédiaires qui mixerai des solutions épuratrices compatibles :  microstep + macrophytes, ou microstep + infiltration par le sol dimensionné en fonction de la charge polluante et la qualité épuratoire du sol, et pas selon un DTU qui arrange les vendeurs de fosse septique et de matériaux. C\'est vrai qu\'on ne les entend pas trop, normal ils ont fait leur lobbying avant que les Spanc soient créé :)

Ce qui me dérange souvent dans les échanges sur des sujets de ce type, c\'est que certains avancent des informations techniques, et leurs contradicteurs répondent par la législation ou inversement. Soit on se place sur un plan technique, et on avance des arguments qui montrent que la fosse + infiltration est performante pour tel ou tel raison par rapport à son vécu ou par rapport à des recherches fondamentales, soit on essai de nager dans les méandres de la législation, mais il ne faut mélanger sans cesse torchons et serviettes.

J\'ai trouvé les interventions d\'Alain pertinentes, et j\'ai appris des choses sur la culture fixées, je suis un peu moins certains de son interprétation de la norme CE, même si elle devrait plutôt me plaire, car on est logé à la même enseigne.;)

Pour la boue activées, c\'est la même chose, il y a plein d\'idées reçues, bonnes ou mauvaises, qui sont données par des non techniciens, ou des commerciaux avides de vendre à tout \"prix\", et il faut bien reconnaitre que nous en avons pas mal chez les vendeurs de microstep, ce qui est un peu normal car un vendeur de fosse ne se pose pas trop de question; sa solution est imposée dans plus de 90% des cas.

Pour les boues activées, On parle rarement de débit de pointe qui sont aujourd\'hui un des principaux problèmes dans l\'assainissement, et de la pollution réelle que dois traiter un ANC, car n\'oublions pas que la valeurs acceptées ( DB0 60g/eh/j, DCO 130g/eh/j et MES 70g/eh/j) ne sont que des moyennes, facile à retrouver quand on est 2000 ou 10000 sur une station, mais qui peuvent changer du tout au tout sur 2 ou 4 personnes.

Quand on dimensionne une boue activée, le coefficient de pointe est généralement de 3 sur les grosses stations (+2000), donc on prend le débit moyen sur une heure et on le multiplie par 3. Ce coefficient rentre dans le calcul de la taille du bassin d\'oxygénation. Mais comment peut-on garder ce même chiffre pour un ANC, c\'est complètement stupide et pourtant je l\'ai vu écris de nombreuses fois.

Concernant les moteurs, et le cout énergétique : arrêtons un peu la psychose : Si vous voulez faire des économies pour payer le surplus de votre microstep : éteignez la télévision et le DVD et la chaine hifi, par le bouton d\'alimentation et non pas avec la télécommande qui met en veille, vous gagnerez vos 30€ /an de consommation électrique, le problème c\'est qu\'il faudra lever son cul pour démarrer la télé, gros effort....

Il faut faire attention avec les termes éco-bilan ou similaire car dans le cas d\'un filière classique : si on prend en compte le carburant et les émanation de CO2 qu\'il a fallu pour un trou de 25 à 50 m² sur 1 mètre de profondeur, du transport du sable qui n\'est pas en abondance dans toutes les régions si on respecte le DTU, et surtout de la rénovation du filtre après colmatage qui est inévitable : combien coute 1m3 d\'un sol colmaté par la zooglé, avec une peu de pvc et ce qui reste de géotextile. Comme une personne est intervenu aux assises : c\'est quoi l\'éco-bilan d\'une solution à base de tourbe ou de coco, quand ces deux matériaux ne se trouve pas en France ?

Personne n\'a démenti le PDG de la marque Humer, qui disant que même si leur véhicule pollue et consomme plus que la toyota Prius, l\'éco-bilan était bien meilleurs que celui de Toyota, quand ont comparé les années de recherche dépensées pour cette voiture, et le cout de traitement des batteries. Dans le même esprit, vous avez l\'histoire du papier recyclé qui est une énorme bêtise et je reste poli.

Donc ne restons pas dans le raisonnement simpliste : pas d\'électricité, pas de moteur, donc c\'est plus écologique que les solutions avec .


Citer
zitoune a écrit:

    le coût des vidanges et de l\'entretient est important. Les microstation sont parfois très sophistiquées, donc il faut changer des filtres ou des pièces d\'électromécanique, ce qui peut revenir chère. Pour les vidanges, si on doit passer 2 fois par an (boue activée) c\'est 8 fois plus que pour une fosse toutes eaux classique (qui se vidange en moyenne tout les 4 ans). Si on passe que tout les ans (culture fixée) ça reste quand même 4 fois plus (voir article 5 de l\'arrêté du 6 mai 1996).
Pour les vidanges, autre grande fumisterie : Tout le monde y va de sa durée certifiée, crachée, testée, j\'ai encore une pub d\'un grand \"zéolitien\", qui annonçait un curage tous les 22 ans pour deux personnes. Chaque installation est unique, la seul garantie qu\'elle soit fait au bon moment c\'est de vérifier régulièrement, et ce n\'est pas seulement le nombre de personne qui détermine la fréquence de vidange, comme de nombreuse personne le pense.

Je vous site un exemple vécu : Deux stations, deux couples, le premier couple première vidange après 9 mois, le deuxième après 19 mois. Dans le premier cas deux personnes ayant comme age 40ans de moyenne, faisant partie du secteur hospitalier, donc de nombreuses douche sur le lieux de travail, et moins à la maison, et l\'autre couple deux retraités ayant plus de 70 ans, peux de sel.

Donc oui on cure plus souvent avec des boues activées, mais moins de volume, et il n\'y pas d\'urgence, donc c\'est moins cher si on sait négocier un peu, où si on a un contrat d\'entretien réaliste.


Citer
spanc11 a écrit:

    C\'est un anc qui demande un entretien et une maintenance importants de la part du particulier pour bien fonctionner (c\'est de l\'info qu\'il ne faut pas cacher lors de la vente).
Pour l\'entretien ce qui me dérange, c\'est qu\'à force de dire que les microstep demandent un entretien important, on a l\'impression que les autres solutions n\'en demande pas du tout. Qu\'est ce qui est plus grave, que l\'on découvre que l\'on a jeté un serpillère dans la microstep, car cela a bloqué le moteur ou bouché le micro bullage, ce qui a provoqué des odeurs qui comme le dit très justement Alain, obligent le particulier à appeler Darty, ou de laisser cet objet qui pourra avoir ensuite des copains, et obstrué la fosse ou qu\'elles passent dans le drain si il n\'y a pas de pouzzolane pour que l\'on s\'en rendre compte dans 4 ans ? Ma vision qui est celle \"d\'une boue activée\":cool:, est que les microstep obligent les pétissionnaires a se responsabilisé, pas les système traditionnel.

Citer
spanc11 a écrit:

    De plus suivant l\'étude des assises de cahors l\'année dernière les \"systèmes d’assainissement préfabriqués\" n\'ont pas eu de bonnes conclusions. Alors qu\'en penser ?.
Quand je lis cela, j\'ai l\'impression que les spancs oublient un peu que les assises de l\'eau sont une grande messe privée organisée par Vélolia, pour Vélolia. Pensez-vous qu\'il n\'y a aucun rapport entre le fait qu\'Eloy, solution à culture fixée marche bien alors que Véolia la distribue en France ? Même si c\'est le cas, ce que je ne remet pas en cause n\'ayant pas d\'élément pour juger, le fait qu\'il soit distribué par Vélolia est un point de doute, sur la véracité des analyse, on ne peut pas être juge et partie. Ce qui est arrivée à Boralit, marque citée pour les boues activées, dont je ne suis pas salarié ni distributeur, c\'est que le tuyau de recirculation s\'est bouchée, comme Eloy suite à un dérèglement du système de test du CSTB. Eloy aurai pu intervenir sur sa station (je le mets au conditionnel), alors boralit aurait été obligé d\'attendre le curage au bout la Xième semaine : regardez le graph, pourquoi après le curage la station repasse en dessous des valeurs limites ?



On pourrait remettre en cause également la norme CE détenue par Boralit, puisque VEOLIA A TESTER, DONC DIEU A PARLER.:applause: Il faut rester très prudent sur les tests, il y a des normes, il faut les passer, les autres tests restent toujours soumis à discussion.

Olivier.