Auteur Sujet: Phytoépuration  (Lu 12778 fois)

Hors ligne Tigrou

  • Administrateur
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2 674
  • Je suis: Spankeur
Re : Phytoépuration
« Réponse #30 le: 04 décembre 2012, 09:21:08 »
Maintenez ce que vous voulez comme propos, dont les sources que vous utilisez n'ont pas l'air fiable ...
Si l'on prend les normes d'il y a plus de 20 ans, ok ANC = FTE (ou FS+BG avec TFP)
aujourd'hui la donne à changer !

Ensuite ce n'est pas parce que vous voyez à la télé des pubs qui ne montrent que de belles voitures à plus de 15000€ que tout le monde à laisser tomber sa petite cacahuète et qui pollue en plus !!!

Le général court cinq dangers:   Téméraire, il risque d’être tué. Lâche, il risque d’être capturé. Coléreux, il risque de se laisser emporter. Chatouilleux sur l’honneur, il risque d’être humilié. Compatissant, il risque d’être tourmenté. »

Hors ligne baboubakar

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 65
Re : Phytoépuration
« Réponse #31 le: 04 décembre 2012, 09:58:53 »
Il y a eu beaucoup de confusions dans les échanges mais plusieurs rattrapages:

- il a été écrit qu'un filtre planté sans fosse toutes eaux préalable colmaterait; ce n'est bien évidemment pas le cas et c'est un des apports des roseaux

- j'ai eu l'occasion de travailler sur la problématique du phosphore dans les filières végétalisées, en stage; on trouve effectivement les données d'Ingénieries, 2 à 5 % de prélèvement du phosphore par les plantes, et encore, il y a possiblement relargage avant chute des feuilles, par les racines. Par ailleurs, les chiffres qui tournent autour de 40 à 50 % sont en fait valables en début de fonctionnement, quand il y a fixation sur les granulats et leurs particules ferriques ou calcaires

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 430
  • Je suis: BE
Re : Phytoépuration
« Réponse #32 le: 04 décembre 2012, 15:46:10 »
Citer
- il a été écrit qu'un filtre planté sans fosse toutes eaux préalable colmaterait; ce n'est bien évidemment pas le cas et c'est un des apports des roseaux

Rappel, on parle ici d'une installation existante, de type FTE 10 m3 + filtre planté à double étage, dimensionnée pour traiter des effluents AGRICOLE. La question était de savoir si l'on pouvait y raccorder une installation domestique.

La réponse générale est (à peu prés) : Oui, si le dimensionnement le permet.

Dans le cas particulier d'une installation agricole, la FTE sert à fixer les matières en suspension (pailles, herbes, fumier,...) pour éviter le colmatage du filtre (et réduire son dimensionnement).

Je confirme par contre que j'ai moi aussi lu des études indiquant que les rendements sur le phosphore pour les filtres plantés ET les filtres enterrés provient d'une fixation sur le support, avec risque de relargage au bout de quelques (10 à 20) années. Je ne retrouve plus les sources, donc je ne l'ai pas indiqué.