Auteur Sujet: Phytoépuration  (Lu 12777 fois)

Hors ligne Johan

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 652
  • Je suis: Spankeur
Phytoépuration
« le: 22 juin 2012, 09:55:30 »
Voila, lors d'un diag un agriculteur m'a demandé s'il pouvait raccorder ses eaux usées domestiques sur son filtre à roseaux qui sert actuellement aux eaux usées de sa stabulation.
Le premier étage est un carré de 3.5 m de coté, séparé en deux pour pouvoir alterner. Le deuxième étage fait 2.5 m de coté séparé également en 2.
Les eaux qui sortent de ce filtre sont évacuées dans une mare (point bas dans ses pâtures) plantée de saules et ou les eaux pluviales de ses toitures (hangar, stabulation) arrivent également.
L'agriculteur compte arrêter son élevage et donc le filtre ne servirait plus. Je trouve ça bien dommage, surtout que ça lui avait couté 25000€.

Infos supplémentaires: Il y a une FTE de 10 m3 avant le filtre à roseaux. Le filtre a été réalisé par une entreprise et a eu un certificat de conformité. Les eaux usées domestiques sont actuellement évacuées dans un puisard, passant auparavant dans une FTE 3m3 (la maison est un F5).

Qu'en pensez-vous ?
May the Fosse be with you

Hors ligne rk

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 863
  • Je suis: Spankeur
Re : Phytoépuration
« Réponse #1 le: 22 juin 2012, 11:49:49 »
Si j'ai un avis du concepteur disant que son installation pro peut traiter les eaux domestiques qui arriveraient en supplément pourquoi pas!

La règlementation pour les installations pro et l'ANC étant différente j'aurais quand même eu tendance à lui dire un non a priori...

Hors ligne SPANKO

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 368
  • vivement le collectif
Re : Phytoépuration
« Réponse #2 le: 22 juin 2012, 13:05:19 »
si on suit les textes à la lettre c'est non ...

maintenant dans la pratique ce serait vraiment dommage de ne pas pouvoir réutiliser ce système

je dirais comme rk, demande un avis du concepteur
"vous êtes cool vous !"
"hey mais j'ai pas dis que je mettrais un avis favorable !!"       "Ah merde ..."

Hors ligne SPANKO

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 368
  • vivement le collectif
Re : Phytoépuration
« Réponse #3 le: 22 juin 2012, 13:09:18 »
mais un truc me turlupine

il y a une FTE 10m3 avant le filtre à roseaux ???

c'est quoi comme stabule ? des vaches ? du lisier de vache c'est quand meme consistant, je vois pas comment ça fonctionne  :huh:

"vous êtes cool vous !"
"hey mais j'ai pas dis que je mettrais un avis favorable !!"       "Ah merde ..."

Hors ligne rk

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 863
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : Phytoépuration
« Réponse #4 le: 22 juin 2012, 14:36:13 »
mais un truc me turlupine

il y a une FTE 10m3 avant le filtre à roseaux ???
 

Oh moi jme turlupine plus des bizzareries avec des roseaux... depuis qu'on m'a demandé si on pouvait poser des roseaux et raccorder l'exutoire au tout à l'égout car "ça polluera moins" XD

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 430
  • Je suis: BE
Re : Phytoépuration
« Réponse #5 le: 22 juin 2012, 15:09:19 »
Moi j'autoriserais après avoir vu les bases de dimensionnement et vérifier que le supplément de pollution reste dans les limites du dispositif (normalement la pollution domestique devrait être plutôt négligeable par rapport à la celle de la stabulation).

Au niveau réglementaire, article L1331-1-1 du code de la santé publique :

"Cette obligation ne s'applique ni aux immeubles abandonnés, ni aux immeubles qui, en application de la réglementation, doivent être démolis ou doivent cesser d'être utilisés, ni aux immeubles qui sont raccordés à une installation d'épuration industrielle ou agricole, sous réserve d'une convention entre la commune et le propriétaire définissant les conditions, notamment financières, de raccordement de ces effluents privés."

Vu que le propriétaire de l'immeuble est celui de l'installation, la convention devrait pouvoir se faire facilement  :).

Concernant le fonctionnement, il y a souvent beaucoup de morceaux dans un lisier de stabulation (paille mal digérer) donc la fosse toutes eaux en entrée de filtres sert beaucoup (charge moyenne : 5 grammes pour litres de DCO, 500 mg d'azote Kedjal, soit environ 5 à 10 fois plus que des eaux usées domestiques).

Hors ligne rk

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 863
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : Phytoépuration
« Réponse #6 le: 22 juin 2012, 15:54:31 »
Moi j'autoriserais après avoir vu les bases de dimensionnement et vérifier que le supplément de pollution reste dans les limites du dispositif

Le problème est là... une installation non domestique on est hors champ de compétence du spanc pour le dimensionnement... donc obligation de passer par un BE pour justifier du bon dimensionnement!

Hors ligne Thomas

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 430
  • Je suis: BE
Re : Phytoépuration
« Réponse #7 le: 22 juin 2012, 17:05:06 »
L'installation agricole a du être dimensionné pour un flux de DBO ou MES max par jour. Tu peux toujours demander au particulier de regarder les documents qu'il a  et de te justifier le dimensionnement, calcul à l'appuie, dans son dossier de conception.
C'est pas forcément très compliqués.

Hors ligne Johan

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 652
  • Je suis: Spankeur
Re : Phytoépuration
« Réponse #8 le: 25 juin 2012, 08:48:29 »
Lors du diagnostic, l'agriculteur n'avait que les factures.
Je lui ai demandé s'il pouvait appeler la société pour en savoir d'avantage sur le dimensionnement de l'ouvrage. J' attend qu'il me rappelle.
Le jour de la visite j'ai constaté qu'a la sortie du deuxième étage vers la marre, il n'y a qu'un goute à goute qui coule. Je ne pense pas qu'avec 100m3 de plus par an  on voit la différence, surtout que, comme précisé plus haut, l'agriculteur risque d’arrêter son élevage.
May the Fosse be with you

Hors ligne rk

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 863
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : Phytoépuration
« Réponse #9 le: 25 juin 2012, 09:15:37 »
Je ne pense pas qu'avec 100m3 de plus par an  on voit la différence

Personellement je ne prends pas la responsabilité d'un éventuel dysfonctionnement dû à une surcharge d'effluents... soit j'ai un feu vert chiffres à l'appui soit c'est niet! On doit contrôler la conception, pas la faire ;)

Puis c'est le principe du +epsilon en math... Je remplis une bouteille a presque ras bord... je rajoute une goutte d'eau a change rien... mais 1 goutte + 1 goutte + 1 goutte... 1m3 de plus ou de moins ca change pas grand chose... sauf que le seuil de tolérance du chmilblik tu ne le connais pas !

surtout que, comme précisé plus haut, l'agriculteur risque d’arrêter son élevage.

A mon sens c'est une raison de plus pour dire niet... Le système sera alors sur-dimensionné et fonctionnera mal! Surtout de la phyto.. si tu lui apporte que 10% de ce pour quoi elle est prévue je donne pas cher de ces pauvres plantes

Hors ligne hydromac

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 304
Re : Phytoépuration
« Réponse #10 le: 28 juin 2012, 13:57:58 »
Il faut évidemment voir le dimensionnement, mais ça devrait pouvoir être envisageable sauf s'il a un hôtel. De plus, les filières à roseaux supportent plutôt bien la surcharge (dans une certaine mesure).

Hors ligne William

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 221
  • Je suis: Spankeur
Re : Phytoépuration
« Réponse #11 le: 01 juillet 2012, 09:46:58 »
arrêtez de vous faire des nœuds dans la tête !

Quels risques prenez-vous réellement ?

Soit l'activité agricole perdure, et il y aura un léger sous-dimensionnement de l'installation qui n'engendra au final pas grand chose. Et d'expérience les filtres végétaux supportent très bien ce phénomène si on assure un entretien correct.
Soit l'activité agricole s'arrête et l'installation sera surdimensionnée au regard du volume d'effluents !

Traiter son prochain de con n'est pas un outrage, mais un diagnostic.              Frédéric Dard

Hors ligne gégé40

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 221
  • Je suis: BE
Re : Phytoépuration
« Réponse #12 le: 02 juillet 2012, 09:12:51 »
je suis un peu d'accord avec toi william...
au pire c'est surdimensionné... et s'il y a un souci, et bien il refait après le prochaine contrôle du SPANC...
"Si la critique est juste et pleine d'égards, vous lui devez des remerciements et de la déférence; si elle est juste sans égards, de la déférence sans remerciements; si elle est outrageante et injuste, le silence et l'oubli."

Hors ligne rk

  • Modérateur général
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1 863
  • Je suis: Spankeur
Re : Re : Phytoépuration
« Réponse #13 le: 02 juillet 2012, 09:41:46 »
au pire c'est surdimensionné... et s'il y a un souci, et bien il refait après le prochaine contrôle du SPANC...

D'accord sur le principe avec william... par contre pas d'accord avec gégé. L'usager va hurler au scandale a ce moment là. Je m'explique :

-Il pose une demande (généralement payante) pour se raccorder a son installation existante
-On lui donne un accord sachant que lors de la prochaine visite il devra certainement tout refaire
-Il paie des travaux
-On lui demande de tout refaire lors du prochain contrôle (payant lui aussi tout comme le nouveau dossier)

Pour moi cela pose un problème éthique (autoriser des travaux en sachant que ce sera à refaire) et c'est ce genre de chose qui fait que l'on traite les spanc de "nouvel impot" de "voleurs" (et j'en passe...) en faisant faire des frais qui pourraient très bien être évités.

Puisque ce sera surement à refaire si il se raccorde à l'existant, autant lui conseiller de partir sur du neuf!

Hors ligne gégé40

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 221
  • Je suis: BE
Re : Phytoépuration
« Réponse #14 le: 02 juillet 2012, 09:55:05 »
bon alors je me suis peut être mal exprimé car je  ne voulais pas rentrer dans le détail...
RK tu as raison mais s'il est prévenu par le SPANC qu'il peut essayer de se raccorder sur son dispositif actuel (donc sans le moindre frais ou très peu à part un raccordement qu'il fera certainement lui même...). Ensuite dans le cas où son dispositif fonctionne, et bien il n'y a pas de souci (et il a tout gagné), et dans le cas où il est trop surdimensionnée et qu'il ne fonctionne pas, et bien il le refait. Maintenant , au SPANC de le prévenir de cette situation et des risque encourus de dysfonctionnement.

Je suis un particulier, je paye un contrôle j'ai 2 solutions :
 1: je ne refais pas mon dispositif ANC tout en sachant qu'il y un risque de dysfonctionnement mais j'en suis averti par le SPANC. je suis donc responsable de cette décision . mon dispositif fonctionne : ok j'ai tout gagné
 2: mon dispositif ne fonctionne pas : j'ai perdu quoi ? le prix d'un contrôle mais si le SPANC m'averti par courrier des risques encourus et des frais de contrôles supplémentaires (un contrôle d'un nouveau dossier) et bien j'en assume les conséquences...
la situation n'est pas compliquée je trouve...il suffit que tout soit claire.
"Si la critique est juste et pleine d'égards, vous lui devez des remerciements et de la déférence; si elle est juste sans égards, de la déférence sans remerciements; si elle est outrageante et injuste, le silence et l'oubli."